Petits palmiers ou palmitos

Fiche produits des palmiers
palmiers ou palmito
 By jytyl (Palmiers) [CC BY 2.0], via W.Commons

  • Brisures (chutes) pâte feuilleté
  • Sucre en poudre

Ce remarquable petit gâteau sec appelé palmier, fut porté à la postérité par de célèbres marques, sous les noms de palmito, et petits cœurs. Considéré comme mignardise, c'est la plus facile à confectionner de toutes, et la moins onéreuse, si l'on prend en compte que l'on se servira uniquement de chutes de feuilletage, fabriqué pour autre chose. C'est à dire que systématiquement, lorsque vous ferez une préparation feuilletée quelconque, les restes qui se conserver plusieurs jours au frigo, vous serviront pour les palmiers du café ou d'un thé.

On réunira donc ces brisures de pâte restante, en les agglomérant les unes par-dessus les autres. On étalera ce bloc en un grand rectangle bien fin, et à peu près frégulier, d'un à deux minimètres d'épaisseur, bord de la longueur vers soi. Soupoudrez ensuite très généreusement toute la surface du rectangle de sucre en poudre, puis passez un bon coup de rouleau dessus pour le faire pénétrer correctement. Réitérez l'opération si nécessaire, il ni à presque jamais assez de sucre.

La prochaine étape consiste à roulé sur lui-même le premier bord face à vous, jusqu'au centre du rectangle, celui de la longueur comme précisais plus haut. On pratiquera de la sorte avec le bord opposé, pour rejoindre le premier rouleau. Nous avons à présent deux rouleaux se touchant, toujours reliés entre-eux, et parallèles. Détailler les palmiers : vous allez comme si vous éminciez, couper le long de petits morceaux de 0,5 à 1 cm, et les disposer sur plaque avec papier cuisson. Vous pouvez à ce stade apercevoir la forme de cœur caractéristique au palmito. Enfournez-les à 180°C, et laissez bien dorer jusqu'à ce que le sucre se tranforme et prenne la belle couleur du caramel. (15 - 20 mim)